Accueil > Appels et témoignages > Chemin de Croix rédigé par Mgr Mouché

Chemin de Croix rédigé par Mgr Mouché

27/03/2015

Archevêque syriaque catholique de Mossoul - IRAK

Prière d’entrée :

Au nom du père et … Amen.

Seigneur Jésus ; Nous voici mis à genoux devant votre souveraineté, vous suppliant de nous donner le courage et la persévérance de vous accompagner sur la route de calvaire endurant les souffrances atroces. Rendez-nous disponibles, non seulement à accepter dans la joie nos souffrances de chaque jour, mais aussi pour les offrir, avec les vôtres, pour la gloire de Dieu, la rémission des péchés et le salut de toutes les femmes et de tous les hommes du monde. Amen.

 

1ère Station : Jugement de Jésus.

Sur la demande illégitime des chefs des Juifs, Pilate condamne Jésus innocent à la mort sur la croix. Un grand nombre d’enfants, vieillards, femmes et hommes d’Irak, sans avoir commis une faute, sont exilés et dispersés. Nous vous prions, Seigneur, de les aider pour qu’ils puissent dépasser leurs épreuves en restant toujours fidèle à leur foi et à leur morale.

2ème Station : Jésus porte la croix.

Docilement, courageusement et patiemment, vous portez votre croix. Votre exemple nous encourage à supporter, nous autres, nos croix en cette vie. Nous vous supplions, Seigneur, d’avoir pitié des Irakiens qui sont dans l’exil. Donnez-leur le courage et la patience de porter leur croix en joie et amour pour la gloire de Dieu votre père.

3ème Station : Jésus tombe sous la croix pour la première fois.

Qu’elle est dure et lourde votre croix, Jésus notre Seigneur. La nôtre aussi, comme toutes les croix du monde est lourde et pesante. Aidez-nous, chaque fois que nous tombons dans le péché, à nous relever. Rendez facile la vie de ces braves Irakiens, et donnez-leur la grâce suffisante pour qu’ils puissent se lever et se tenir sur leurs pieds.

4ème Station : Jésus rencontre sa mère.

Quelle rencontre douloureuse qui déchira le cœur de Marie, votre mère, alors que vous êtes en route vers le calvaire pour être crucifié et mort sur la croix. Nous sommes sûrs que le cœur de Marie, votre mère et la nôtre, est aussi bien déchiré devant ce spectacle honteux dont souffrent nos frères Irakiens. Créez en nous un cœur compatissant avec tous les opprimés du monde.

5ème Station : Siméon porte la croix de Jésus.

Seigneur Jésus, Au bout de vos forces humaines, vous vous êtes montré épuisé, de telle sorte qu’un brave paysan de passage se présente pour vous offrir une aide. Donnez-nous, à nous et à nos frères irakiens, épuisés par la souffrance de leur inhumaine situation, le soutien nécessaire pour que nous puissions continuer notre chemin dans cette vie.

 6ème Station : Véronique essuie le visage de Jésus.

Véronique, symbole de courage et de sympathie, s’expose au danger de la mort pour être proche de vous et essuyer votre visage de la sueur, des crachats et de la poussière. Donnez- nous le courage pour pouvoir dépasser toute sorte d’obstacle qui nous sépare de vous, et d’être proche des gens qui sont dans la misère pour les en soulager.

7ème Station : Jésus tombe sous la croix pour la deuxième fois.

La route est longue et la croix est pesante. Et si votre amour pour votre père et pour nous n’était plus pesant, vous auriez sans doute repoussé cette croix de votre dos. Non; c’est pour cela que vous êtes venu sur notre terre, et la volonté de votre père doit être accomplie. Donnez-nous la grâce de persévérance, pour nous et pour nos frères Irakiens.

8ème Station : Jésus console les femmes de Jérusalem.

Ainsi, Jésus, poussé par votre charité, vous oubliez vos souffrances, et vous donnez courage et consolation à ces braves femmes, qui, par leurs larmes, expriment leur amour et leur solidarité avec vous. Consolez-nous et soyez vous-même le soulagement et le soutien pour les Irakiens qui souffrent de leur situation sombre et incertaine.

9ème Station : Jésus tombe sous la croix pour la troisième fois.

Vous qui fortifiez les faibles, vous tombez pour la troisième fois sous votre croix. Ce n’est donc pas étrange si nous tombons souvent dans nos faiblesses. Mais cela n’est pas un prétexte pour ne pas nous lever et continuer notre route. Soyez la force pour nos frères Irakiens afin qu’ils ne perdent pas leur espérance, et qu’ils soient sûrs que leur salut est proche.

10ème Station : Le dépouillement de Jésus.

Contre toute morale, les soldats vous ont dépouillé et dénudé devant la foule. Cela vous a causé, sans doute, beaucoup de chagrin et une immense souffrance. Dépouillez-nous, Seigneur, de nos péchés et de nos mauvaises habitudes, et revêtez-nous, nous et nos amis les Irakiens, de la dignité humaine, et de toutes sortes de vertus chrétiennes.

11ème Station : La crucifixion.

Votre crucifixion a été pour vous un atroce supplice. Et malgré cela vous êtes resté paisible et homme de bénédictions. Et, du haut de la croix, vous avez supplié votre père pour qu’il pardonne à vos bourreaux en disant: « Père, pardonne-leur, parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ». Donnez-nous le courage de pardonner à tous ceux qui nous offensent.

 12ème Station : La mort de Jésus sur la croix.

Soumis à la volonté de votre Père, vous avez remis votre âme entre ses mains, et cela après avoir promis le paradis au bon larron : « Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis ». Seigneur Jésus, n’oubliez pas ces gens qui ont tout perdu pour sauvegarder leur foi et leur morale. Donnez-nous en fin de notre vie la grâce d’une paisible et sainte mort.

13ème Station : La descente de la croix.

Joseph et Nicodème, deux hommes courageux, ont accompli cette mission. Ils vous déposent entre les mains de Marie, votre mère. Prions la Vierge Marie, qui a connu la valeur de la souffrance ; qu’elle intercède pour nous auprès de son fils pour qu’il trouve une fin honorable à l’exil de nos frères Irakiens, et qu’ils vivent en paix et sérénité.

14ème Station : Jésus est mis au tombeau.

Comme tous les hommes, vous avez été soumis à la loi de la mort. Par votre mort, vous nous avez sauvés. Nous vous supplions, Seigneur Jésus, d’ensevelir tous nos vices. Ressuscitez-nous, revêtez-nous de nouveaux habits et faites-nous bénéficier avec vous du bonheur et de la gloire dans le paradis que votre père a préparé et promis pour ses serviteurs.

Toutes nos propositions pour vivre le Carême en communion avec les chrétiens d’Orient

Retour à la page précédente

L’actualité de l’Œuvre

Les projets de reconstruction de l'Œuvre d'Orient en Irak et en Syrie

Chronique de Mgr Gollnisch

29/09/2018 - A propos de la Syrie...

Chroniques plus anciennes