Accueil > Irak : reconstruire Qaraqosh

Irak : reconstruire Qaraqosh

03/07/2018

"La guerre en Irak a poussé des milliers de civils à quitter leur maison. Aidons aujourd’hui ceux qui regagnent leurs foyers à reconstruire leur vie." Mgr Pascal Gollnisch Directeur Général de l’Œuvre d'Orient

La renaissance de Qaraqosh après la guerre

La ville de Qaraqoch, plus grande ville chrétienne d’Irak et située à trente kilomètres de Mossoul, a été libérée de l’État islamique en octobre 2016. Bordée de fermes et de champs, la ville qui accueillait 55 000 habitants en 2014 est restée quasi-déserte jusqu’à la fin 2017.

 

Encouragés par le retour de l’évêque et des prêtres, près de 26 000 habitants y sont retournés depuis l’automne dernier et 25 % des logements de la ville ont pu être réparés. Il reste encore de nombreuses maisons brûlées ou partiellement détruites, dont les propriétaires ont pris le chemin de l’émigration ou demeurent dans des camps de réfugiés à Erbil.

Décombres d’une église, Qaraqosh

La ville, animée le jour et la nuit, est un témoignage d’espérance dans la plaine de Ninive qui porte encore les stigmates de la guerre.

Des centaines de familles à soutenir

 

Comme Saad et Najla Babawy des centaines de famille aujourd’hui sont rentrées à Qaraqosh et travaillent à la reconstruction de leur foyer. Saad a commencé à réparer la maison l’été dernier, et la famille a fêté son retour le 6 août, dans une maison à moitié réhabilitée en attendant une aide du comité de reconstruction.Les bénéficiaires avancent souvent eux-mêmes les fonds et effectuent leurs travaux avec l’aide des uns et des autres, des paroissiens et des voisins. Un comité de reconstruction valide les « constats de fins de chantier » préalables au remboursement.

Objectif 2018 : 40 maisons à reconstruire 

Saad et Naila Babwy avec leur fille Sameh

Réhabilitation de 40 maisons pour héberger des familles chrétiennes de Mossoul qui souhaitent rentrer chez elles : environ 140 000 €

 

 

Une connaissance approfondie du terrain 

 

Créée par des professeurs à la Sorbonne, l’Œuvre d’Orient est une association française entièrement dédiée au soutien des chrétiens d’Orient. Sous la direction de Mgr Pascal Gollnisch, et grâce à ses 76 500 donateurs, elle finance chaque année plus de 1 500 projets menés par 400 communautés et institutions catholiques qui interviennent auprès de tous ceux qui en ont besoin sans considération d’appartenance religieuse, dans 23 pays, principalement au Moyen-Orient.

 

 

Vous voulez nous aider ? Vous pouvez faire un don, merci de préciser le code 70501/Irak en commentaire pour que le don soit attribué au bon projet.

 

 

 

Un réseau unique d’amitiés 

L’Œuvre d’Orient accompagne depuis plus de 160 ans des institutions œuvrant au plus près des irakiens dans le domaine éducatif et social. Des liens de confiance forts se sont tissés sur l’ensemble du territoire qui offrent un maillage exceptionnel pour évaluer les besoins et mettre en œuvre les solutions adaptées dans les meilleures conditions de fiabilité.

 

 

 


L’Œuvre d’Orient, reconnue d’intérêt général, est habilitée à émettre des reçus fiscaux permettant une réduction du revenu imposable à hauteur de 66% du don effectué.

 

Sauf avis contraire de votre part, un seul reçu fiscal annuel « papier » récapitulatif de vos dons 2018 sera envoyé par courrier la 2ème quinzaine de de janvier 2019. Cependant, si vous nous communiquez votre adresse email, vous recevrez un reçu fiscal par courriel après chaque versement. Chèques à l’ordre de « L’Œuvre d’Orient » code 70501/Irak  à indiquer au dos du chèque. A retourner à :  L’Œuvre d’Orient — 20 rue du Regard — 75006 Paris

Retour à la page précédente Vous souhaitez soutenir les actions de l'Œuvre d'Orient ? Nous aider

L’actualité de l’Œuvre

Les projets de reconstruction de l'Œuvre d'Orient en Irak et en Syrie

Chronique de Mgr Gollnisch

29/09/2018 - A propos de la Syrie...

Chroniques plus anciennes